Cracker un MDP user

  • Booter sur une distribution Ubuntu live
  • Mettre un password au root
  • Se loguer en root
  • Créer un dossier temporaire sous la racine

cd  /
mkdir /temp

Monter le Disque Dur de la machine sur le dossier temporaire
mount   /dev/sda1  /temp

Ici on suppose que le Disque Dur est un serial, il porte le nom « a » et « 1 » est le N° de la partition qu’on a montée, car « sda1 » veut dire :
s : serial – d : device – a : lettre du hdd – 1 : N° de la partition

Donc ses infos peuvent changer selon le disque dur

Modifier le fichier « shadow » en supprimant le MDP de l’utilisateur (voir aussi celui du le root)
nano etc/shadow

Une fois fait, démonter le Disque Dur
umount  /dev/sda1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :