Routage CIDR

Dans les adresses IP par classe, la valeur du premier octet, c’est-à-dire les trois premiers bits, détermine si le réseau principal est de classe A, B ou C. Chaque réseau principal a un masque de sous-réseau par défaut de 255.0.0.0, 255.255.0.0 ou 255.255.255.0 respectivement. Les protocoles de routage par classe, comme RIPv1, n’incluent pas le masque de sous-réseau dans les mises à jour de routage. Comme le masque de sous-réseau n’est pas inclus, le routeur récepteur fait plusieurs hypothèses.

Dans le cas de l’utilisation d’un protocole par classe, si un routeur envoie une mise à jour relative à un réseau divisé en sous-réseaux, tel que 172.16.1.0/24, à un routeur dont l’interface de connexion se trouve sur le même réseau principal que celui de la mise à jour, tel que 172.16.2.0/24, alors :

Le routeur émetteur annonce l’adresse réseau complète mais sans masque de sous-réseau. Dans le cas présent, l’adresse réseau est 172.16.1.0. Le routeur récepteur, dont l’interface configurée est 172.16.2.0/24, adopte le masque de sous-réseau de l’interface configurée et l’applique au réseau annoncé. Ainsi, dans cet exemple, le routeur récepteur suppose que le masque de sous-réseau 255.255.255.0 s’applique au réseau 172.16.1.0.

Si le routeur envoie une mise à jour relative à un réseau divisé en sous-réseaux, tel que 172.16.1.0/24, à un routeur dont l’interface de connexion se trouve dans un réseau principal différent, tel que 192.168.1.0/24, alors :

Le routeur émetteur annonce uniquement l’adresse réseau par classe principale, et non pas l’adresse des sous-réseaux créés. Dans le cas présent, l’adresse annoncée est 172.16.0.0. Le routeur récepteur utilise le masque de sous-réseau par défaut pour ce réseau. Le masque de sous-réseau par défaut pour une adresse de classe B est 255.255.0.0.

Pour faire face à la pénurie d’adresses IPv4, le groupe de travail IETF (Internet Engineering Task Force) a développé le protocole de routage interdomaine sans classe (CIDR, Classless Inter-Domain Routing). Le protocole CIDR utilise l’espace d’adressage IPv4 plus efficacement et pour l’agrégation ou le résumé d’adresses réseau, ce qui permet de réduire la taille des tables de routage.

L’utilisation du protocole CIDR nécessite un protocole de routage sans classe, tel que RIPv2 ou EIGRP, ou un routage statique. Pour les routeurs compatibles CIDR, les classes d’adresses n’ont aucune signification. Le masque de sous-réseau du réseau détermine la partie du réseau dans l’adresse. C’est ce que l’on appelle également le préfixe de réseau ou la longueur de préfixe. La classe de l’adresse ne détermine plus l’adresse réseau.

Le résumé du routage regroupe des sous-réseaux ou réseaux contigus sous une seule adresse. Le résumé du routage est également appelé agrégation de routes et a lieu au niveau de la périphérie du réseau, sur un routeur de périphérie.

Le résumé permet de réduire le nombre d’entrées dans les mises à jour de routage, ainsi que dans les tables de routage locales. Il réduit également la consommation de bande passante par les mises à jour de routage et accélère les recherches dans les tables de routage. Le résumé du routage est synonyme de création de super-réseaux. La création de super-réseaux et la création de sous-réseaux sont des procédés opposés. La création d’un super-réseau permet de joindre plusieurs réseaux contigus plus petits.

Si les bits de réseau sont supérieurs à la valeur par défaut pour cette classe, il s’agit d’un sous-réseau. 172.16.3.0/26 en est un exemple. Pour une adresse de classe B, toute valeur de préfixe de réseau supérieure à /16 représente un sous-réseau.

Si les bits de réseau sont inférieurs à la valeur par défaut de cette classe, il s’agit d’un super-réseau. 172.16.0.0/14 en est un exemple. Pour une adresse de classe B, toute valeur de préfixe de réseau inférieure à /16 représente un super-réseau.

Un routeur de périphérie annonce tous les réseaux connus au sein d’une entreprise au fournisseur de services Internet. S’il existe huit réseaux distincts, le routeur doit annoncer les huit réseaux sans exception. Si chaque entreprise procédait de la sorte, la table de routage du fournisseur de services Internet serait énorme.  Grâce au résumé de routage, un routeur regroupe les réseaux, s’ils sont contigus, et les annonce en un grand groupe unique. Par exemple, le siège d’une entreprise est répertorié dans l’annuaire téléphonique sous un seul numéro, mais vous pouvez joindre directement le poste de chaque employé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :